Art vidéo - Vidéo art

Dimanche 6 décembre Centre des arts de la Bibliothéca Alexandrina de 16h30  à 18h30
Mercredi 16 Décembre au CFCC du Caire de 19 à 21h

I- Les empreintes futuristes/ Le impronte futuriste

Quatre œuvres pour tenter de répondre à la question : les artistes vidéo sont-ils des héritiers du Futurisme ?. La première cite Marinetti et explore la ville, territoire de prédilection du Futurisme. La seconde évoque le caractère futuriste d’un opéra, musique, bruit, violence. La troisième repose entièrement sur un montage rythmé, un duo d’images urbaines. La quatrième est l’œuvre de l’inventeur de l’art vidéo, Nam June Paik, membre du mouvement Fluxus, une sorte de Manifeste par l’image de l’art vidéo : mélange des genres et des cultures, performances, vitesse, provocation… Les Mots en liberté de Marinetti rejoignent les électrons libres de Paik.

Quattro opere per tentare di rispondere alla domanda: gli artisti video sono gli eredi del Futurismo? La prima domanda chiama in causa Marinetti ed esplora la citta’, il territorio prediletto del Futurismo. La seconda evoca il carattere futurista di un’opera, musica, rumore, violenza. La terza si basa interamente su un montaggio ritmato, un duetto di immagini urbane. La quarta e’ l’opera dell’inventore della video arte, Nam June Paik, membro del movimento Fluxus, una sorta di Manifesto dell’immagine della video arte: miscuglio di generi e di culture, performances, velocita’, provocazione… Le parole in liberta’ di Marinetti si incontrano con i libri elettronici di Paik.

Les rescapés de l’hégémonie culturelle de Benoît Maestre (France, 2008) 7’30
Experimento de Neto Dias (Brésil, 2009) 4’40
EPT
de HP Process (France, 2009) 11’
Global Groove
de Nam June Paik (Corée, 1973) 28’

II-  Actions poétiques, sonores et urbaines/ Azioni poetiche, sonore, urbane

La poésie électronique est un défi lancé aux étoiles, à leur beauté statique et consensuelle. Nam June Paik n’a-t-il pas déclaré : « Moon is the oldest TV » ? Elle apporte un nouvel éclairage sur le monde. Nous verrons ici comment images, corps et musiques participent à la transformation de notre perception du monde et nous libèrent de toute logique naturaliste.

La poesia elettronica e’ una definizione lanciata alle stelle, alla loro bellezza statica e consensuale. Nam June Paik non ha dichiarato: « La Luna e’ la TV piu’ antica »?.  Porta una nuova luce sul mondo. Verranno commentate immagini, corpi e musica partecipano alla trasformazione della nostra percezione del mondo e ci liberano dalle logiche naturaliste.

Pollen de Vishal Shah (Angleterre, 2008) 4’36
Pattern recognition
de Mattias Wright (Allemagne, 2008) 7’20
Rico in the night
de Mohanad Yaqubi (Palestine/Belgique, 2007) 8’10
Action / Contraction
de Nicolas Gerber (France/Suisse, 2008) 13’35

Lundi 7 décembre au CFCC d’Alexandrie
Jeudi 17 décembre au CFCC du Caire

Une programmation franco-italienne. En guise d’introduction, trois œuvres de Pascal Lièvre ou l’art du détournement de la chanson populaire. Ensuite, nous glissons vers la poésie électronique et sa puissance suggestive avec Antonio Poce ; enfin, l’incontournable Gianni Toti qui n’a jamais caché sa profonde admiration pour le mouvement futuriste russe.

Un progetto franco-italiano. Come introduzione, tre opere di Pascal Lievre sull’arte della sviamento della canzone popolare. Poi la poesia elettronica e il suo potere suggestivo con Antonio Poce; e per finire, l’indefinibile Gianni Toti che non ha mai nascosto la sua profonda ammirazione per il movimento futurista russo.

Détournements/Deviazioni

Abba Mao de Pascal Lièvre (France, 2001) 4’
(Axis of evil) L’axe du mal
de Pascal Lièvre (France, 2003) 5’30
Savoir aimer
de Pascal Lièvre (France, 2004) 1’45

Poésie électronique/ Poesia elettronica

Diavolo Figura d’Antonio Poce, Elmerindo Fiore, Giampiero Gemini, Giovanni Fontana (Italie, 2008) 6’30
Gramsciategui ou les Poesimistes
de Gianni Toti (Italie/France, 1999) 55’

Mardi 8 Décembre dans le Hall 3 du Centre des arts de la Bibliothéca, de 19 à 22h

Le corps, ses représentations, ses interventions, ses transformations et les technologies/
Il corpo, le sue rappresentazioni, i suoi bisogni, le sue trasformazioni e sue tecnologie

Atef d’Emad Maher (Egypte, 2009) 6’
Note : number 0 : 0
d’Islam Kamal (Egypte, 2007) 2’30
Transition to symetric system
d’Ahmed Basiany (Egypte, 2008) 13’32
Intime/Monde
deYuen (Chine, 2008) 17’
Liquid Crystal
de Van MC Elwee (USA, 2009) 14’40
Collapsing
d’Ahmed Nabil (Egypte, 2008) 4’30
Control room
de Medhat Mahmoud Elsoudy (Egypte, 2008) 4’28

Mercredi 9 décembre, EL DOKAN ART SPACE, de 19h à 21h
Dimanche 13 Décembre, El Laban Hall, de 17 à 18h

La Vidéo, un art magique /Il video, un’arte magica

Les artistes vidéo sont des gens sérieux qui s’amusent avec tout ce qui leur tombe sous la main ou sous l’œil, une télévision, une chaise ou un ballon, peu importe, l’essentiel est de nous troubler, nous inquiéter, nous faire rêver et rire.

Gli artisti video sono persone serie che si divertono con tutto quello che trovano sotto mano o sott’occhio, una televisione, una sedia o un pallone, poco importa, l’essenziale e’ che ci disturbino, ci inquietino, ci facciano ridere, sognare e ridere.

Les totologiques de Michel Jaffrennou et Patrick Bousquet (France, 1981) 15’
City break
de Laurent Dejente

Vidéos réalisées dans le cadre du festival Urbi et Orbi à Sedan.
La sentinelle (2008) 3’
La passerelle (2008) 0’45
Le stade (2008) 1’20
Le manège (2008) 1’
La chaise (2) (2008) 0’45
Le ballon (2) (2008) 0’50
Le bloc
(2008) 2’

Videoflashs de Michel Jaffrennou et Patrick Bousquet (France, 1982) 8’

Jeudi 10 décembre à l’Atelier d’Alexandrie de 19h à 22h

I – Images, sons et technologies/ Immagini, suoni e tecnologie

The Bushwak serie de Samuel Bester (France, 2008)
The inscrutable oriental (5’) ; New world order (3’) ; The age of englishtenment (2’20) ;
How violent her charms, how charming his violent (4’) ;
The road that white men tread (3’)

Fish tales de Monika Dutta, Mark Lawton et David Mutch (Angleterre, 2005) 11’
Alternity
de Van MC Elwee (USA, 2008) 6’48
Scope
de Volker Schreiner (France, 2008) 4’50

II – Images, sons et technologies/ Immagini, suoni e tecnologie

Corner d’eRikm (France, 2007) 2’45
Générescence soustractive
d’eRikm (France, 2008) 7’59
Air (show)
de B. Colby Jennings (USA, 2009) 6’10
I like the minute. I hate the minute
de Mohamed Abdelkarim Abdelsalam (Egypte, 2009) 3’
2 layers II
d’Ahmed Nagy (Egypte, 2008) 4’16
Under examination
d’Ahmed El Shaer (Egypte, 2009) 2’33
Confession
d’Ahmed Mohsen (Egypte, 2009) 2’37
What’s number do you want ?
d’Ahmed Mohsen (Egypte, 2008) 2’30