Discrépances

Le projet Discrépances, initié en 2010 par l’artiste Diego Ortiz, est une expérience audiovisuelle augmentée à vivre depuis son smartphone. Il permet d’intégrer la mobilité de l’usager à la diffusion d’un contenu audiovisuel à travers son smartphone.

L’usager se déplace à travers un territoire déterminé. Il télécharge un contenu en ligne, tout au long du parcours, qui peut prendre la forme d’un docu-fiction, d’un documentaire ou d’une fiction.

L’objectif est de faire interagir trois niveaux de réalité :

- la réalité des lieux
- la réalité des lieux à l’écran
- la bande sonore avec une voix off qui guide les usagers dans la narration du parcours.

L’innovation est d’explorer des nouveaux formats de diffusion, des nouveaux formats de création, liés à l’objet smartphone, au déplacement de l’usager, pour aboutir à un divertissement lié à la connaissance d’un territoire.

L’accompagnement par ZINC dans ce projet a surtout résidé dans la collaboration étroite avec Fabien Perucca, chargé du projet, dans l’écriture des contenus, les temps de tests et d’essais…

Le Crash-test « Discrépances » // Beta-test du dispositif

Mais aussi, découvrir Discrépances : www.discrepances.com

La proposition de Diego Ortiz pour Taggage numérique de la ville :

C’est ce projet, tel qu’il a été écrit, qui est proposé dans le cadre de Taggage numérique de la ville.

La production finale sera une création audiovisuelle à la lisière entre installation urbaine, jeu de réalité augmenté, videoguide.

Public :

L’atelier s’envisage pour 10 personnes au maximum, plutôt entre 20-25 ans avec une connaissance préalable en création vidéo, photo.

Planning / Lieu :

Il se déroulera sur un mois à la Friche Belle de Mai en Janvier 2012